Première entreprise canadienne à avoir reçue la mention européenne Slow CosmétiqueKamelya Aromacosmétique est une entreprise située à Victoriaville et se spécialise dans la fabrication et la vente de cosmétiques et d’huiles essentielles 100 % naturels depuis 2011. L’entreprise offre aussi une sélection exceptionnelle de diffuseurs de haute qualité et d’huiles essentielles 100% pures et authentiques.

LES PROPRIÉTAIRES

karine goulet fondatrice de kamelya aromacosmetique

Karine Goulet, fondatrice et copropriétaire de Kamelya Aromacosmétique

 

Carl Goulet propriétaire de Kamelya Aromacosmétique

Carl Goulet, propriétaire de Kamelya Aromacosmétique

 

Notre mission 

Développer, produire et distribuer des produits de qualité dans le domaine des cosmétiques naturels et de soins de corps, exempts d’ingrédients toxiques pouvant satisfaire les attentes les plus élevées de notre clientèle.

Notre vision 

Nous croyons qu’il est possible de développer des soins 100 % naturels à partir de ce que la nature offre de mieux tout en favorisant votre beauté, votre bien-être et une meilleur santé globale.

Nos ingrédients 

Nous utilisons des huiles essentielles 100 % pures et naturelles, des plantes sur leur meilleure forme, des huiles végétales et des beurres non raffinés, des actifs anti-âge naturels et un système de conservation autorisé par les chartes bio.

Nos promesses 

Des soins naturels à 100 %, non testés sur les animaux, sans parabène, sans colorant, sans parfum synthétique, sans produit issu du pétrole, sans sulfate, sans agent conservateur chimique, sans produit chimique et sans ingrédients nuisibles à l’environnement.

 

LA MENTION SLOW COSMÉTIQUE 

 

Impression

 

En février 2016, Kamelya Aromacosmétique a reçu la mention Slow Cosmétique, une première au Canada. Cette mention s’obtient à la suite d’un processus rigoureux en 80 points.

Depuis 2013, l’association européenne qui détient la marque Slow Cosmétique (marque déposée) attribue la Mention Slow Cosmétique à des marques engagées pour une beauté plus vraie. Ces marques ou enseignes sont ainsi récompensées pour leurs formules propres, mais aussi pour leur marketing raisonnable.

Gage de qualité, la Mention Slow Cosmétique est attribuée si la marque répond point par point à leur charte.

Kamelya Aromacosmétique est recommandée par l’association Slow Cosmétique qui milite pour une beauté plus saine. Une garantie pour des formules propres et des promesses tenues.

 

Les 4 grands critères slow pour une cosmétique plus sensée ?

 


 

Critère slow n° 1 : Pour une cosmétique « intelligente »

La cosmétique doit répondre de façon adéquate à des besoins réels de la peau. Le nettoyage, l’hydratation et la protection de la peau sont des besoins fondamentaux, et la cosmétique doit y répondre avec des produits ou des gestes sensés. Pour cela, la cosmétique doit utiliser des ingrédients issus des ressources disponibles qui apportent quelque chose de positif à la peau. Efficace, la cosmétique doit faire la part belle aux ingrédients naturellement actifs et bénéfiques pour la peau sans souhaiter en revendiquer l’exclusivité. Les ingrédients inertes, inactifs ou inutilement transformés doivent être évités, ainsi que tout ingrédient susceptibles d’améliorer la santé de la peau au détriment de la santé du reste du corps ou de l’esprit.

 

Critère slow n° 2 : Pour une cosmétique « raisonnable »

La cosmétique ne doit pas créer de nouveaux besoins pour la peau. Limiter le nombre de produits et de gestes nécessaires au maintien en bonne santé de la peau est fondamental pour éviter les pièges du marketing. Dans son discours, la cosmétique ne doit pas formuler de promesses impossibles à tenir au regard de la nature du produit ou du geste cosmétique. Elle ne doit pas non plus être anxiogène et utiliser la peur de vieillir ou d’être imparfait pour vendre. La cosmétique ne doit pas non plus nous inciter à consommer encore plus de produits ou services. 

 

Critère slow n° 3 : Pour une cosmétique « écologique »

La cosmétique doit être formulée et utilisée dans le respect de l’environnement. Les ingrédients naturels et biologiques les moins transformés doivent être privilégiés dans les formules, excluant tout ingrédient issu de la chimie de synthèse, de la pétrochimie, de l’exploitation animale provoquant la mort, ainsi que tout ingrédient potentiellement polluant pour l’environnement. La cosmétique doit s’efforcer de minimiser son impact écologique dans toutes les sphères de sa conception et de son utilisation. Les cycles courts et les échanges au niveau local doivent être privilégiés.

 

Critère slow n° 4 : Pour une cosmétique « humaine »

La cosmétique doit être formulée, vendue et utilisée dans le respect de l’Homme dans toute sa complexité. Elle doit reconnaître le besoin de plaisir éprouvé par l’Homme comme une qualité, mais elle doit l’inviter à cultiver son plaisir d’une façon simple. La cosmétique doit mettre l’accent sur les bénéfices qu’apportent les végétaux, les animaux et les minéraux au corps autant qu’à l’esprit. Tout ingrédient ou toute technique potentiellement toxique pour l’être humain doit être évité. Ainsi, l’Homme sera invité à entrer en contact direct avec la nature et ne cherchera pas à la recréer synthétiquement. La cosmétique doit s’interdire toute forme de retouche ou de dissimulation visant à tromper ses interlocuteurs. Elle doit se vendre et s’acheter à un prix équitable et raisonnable, reflétant la qualité réelle de sa formulation ou de son service.